Parmi les engagements pris par les chefs d’états et de gouvernements lors du UNHLM2018 il y a :

  • Financement d’au moins 13 milliards de dollars US par an pour l’accès universel à la prévention, au diagnostic, au traitement et aux soins de la tuberculose d’ici 2022 ;
  • Financement d’au moins 2 milliards de dollars US par an pour la recherche sur la tuberculose de 2018 à 2022.

Deux années après l’adoption de la Déclaration politique des Nations Unies sur la tuberculose, l’OMS dans son rapport annuel 2020 indique que :

Sur les 128 millions USD nécessaires pour la riposte à la tuberculose dans 12 pays d’Afrique francophone (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, RCA, Tchad, Côte d’Ivoire, RDC, Gabon, Guinée (Conakry), Niger, Sénégal), seulement 50% a été mobilisés dont 43% provenaient de sources de financement internationales avec seulement 7% mobilisés à partir de sources nationales.

La pandémie de la COVID 19 a entraîné de nouvelles difficultés. En effet, dans de nombreux pays, les ressources financières destinées à la lutte contre la tuberculose ont été réaffectées à la lutte contre la COVID-19. Menaçant ainsi, les progrès réalisés dans la lutte contre la TB.

Télécharger le document de prise de position sur les financements domestiques ci-dessous :

Document prise de position pour les financements domestiques de la TB

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *