Parmi les trois maladies du portefeuille du Fonds mondial, la tuberculose représente 52% des décès, plus 9% parmi les personnes vivant avec le VIH.

Malgré ces données, la tuberculose ne reçoit que 18% de l’allocation totale du Fonds mondial. Le paludisme, quant à lui, représente 18% des décès et 32% des financements du Fonds mondial. Le VIH/Sida est responsable de 21% de décès et 9% des personnes séropositives meurent à cause de la tuberculose. En même temps, le VIH reçoit 50% de l’allocation du Fonds Mondial.

18% pour financer les programmes de lutte contre la tuberculose est insuffisant. Si nous voulons vraiment mettre fin à la tuberculose d’ici 2030, la répartition par maladie du Fonds mondial DOIT être revue afin que la tuberculose reçoive 33% de l’allocation.

Suivez la vidéo de lancement de la Campagne TB33% :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *